Connect with us

Sports

Tour de France 2019 EN DIRECT: Super bagarre à la Super Planche ? Suivez la 6e étape en live et intégralité avec nous

Publié

le

CYCLISME La première vraie explication entre leaders

 
P

On vous remet ici le profil de l’étape du jour. Ca monte haut et ça descend sec. On va se régaler jusqu’à l’arrivée à la Planche des Belles Filles, à laquelle on a rajouté 1 kilomètre très dur par rapport aux dernières éditions.

Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Tout le Bas-Rhin

@toutlebasrhin

Aujourd’hui direction @mulhouse dans le @hautrhin pour le départ du #TDF2019 ! #Alsace

Après être passé dans le département du #Basrhin, on passe le relais à nos amis des départements @Departement_90, #Vosges et @LaHauteSaone 👋
Bonne route ! 🚴‍♀️

101

21 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

 

Le vainqueur de l’étape d’hier: 

Peter Sagan – retrouvez le classement de l’étape ici

Le point sur les maillots:

Julian Alaphilippe en jaune – retrouvez le cassement général ici

Peter Sagan en vert – retrouvez le classement par points ici

Tim Wellens à pois –  retrouvez le classement du meilleur grimpeur ici

Wout Van Aert en blanc – retrouvez le classement du meilleur jeune ici

Le Tour de France, c’est avant tout le Tour des clichés du cyclisme. En voilà un beau pour annoncer cette magnifique 6e étape: « ce n’est pas ce soir qu’on saura qui va gagner le Tour, mais on saura qui ne va pas le gagner ». Car voilà, après l’arrivée à la Planche des Belles Filles, le premier grand rendez-vous entre les leaders de ce Tour, on aura une belle image des rapports de force sur cette Grande Boucle. Ineos va-t-il cadenasser toute l’épreuve ? Qui sera son leader, Bernal ou Thomas ? Pinot et Bardet peuvent-ils les embêter ? Alaphilippe peut-il s’accrocher à son maillot jaune ? Tant de questions auxquelles ont devrait avoir au moins un début de réponse cet après-midi. Autant de raisons de suivre l’étape en intégralité avec nous, du coup.

Continuez la lecture
Ajoutez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

VIDEO. Formule 1: Romain Grosjean se crashe (encore) tout seul… Et cette fois-ci, c’est dans la voie des stands

Publié

le

AUTOMOBILE Le Français a innové, bien malgré lui

 

On devrait lui remettre un trophée à force. Vendredi, à l’occasion de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, Romain Grosjean est parti en tête-à-queue et s’est crashé dans le virage de… la sortie des stands.

On ne sait pas trop ce qu’il s’est passé, mais le pilote français a réussi à arracher l’aileron avant de sa Haas. De retour sur le circuit peu de temps après, Grosjean est à nouveau parti à la faute, sans conséquence cette fois, pour terminer finalement avec le 19e (et avant-dernier) temps de la séance.

Vidéo intégrée

Formula 1

@F1

🙈 @RGrosjean #BritishGP 🇬🇧 #F1

1 205

63 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Malheureux, le pilote français les accumule, en tout cas. Déjà en avril 2018 lors du Grand Prix d’Azerbaidjan, il était parti à la faute tout seul alors que les pilotes étaient coincés derrière la voiture de sécurité. Grosjean n’est non plus pas le seul à être parti dans le décor pendant cette séance. Norris, Russell, Albon y sont allés de leur tête-à-queue, tandis que Leclerc, Hamilton et Verstappen sont sortis de piste.

 

Continuez la lecture

Bordeaux

Bordeaux: Trois ex-rugbymen de Grenoble seront jugés pour viol en réunion

Publié

le

JUSTICE Accusés d’avoir violé une étudiante à Bordeaux un soir de match, trois ex-joueurs de Grenoble seront jugés aux assises. Ils contestent les faits.

 

L’instruction est close et trois ex-joueurs du club de rugby de Grenoble devraient donc jugés devant la Cour d’assises de Gironde pour « viol en réunion ». Le juge d’instruction bordelais chargé de l’affaire a en effet rendu son ordonnance de mise en accusation à l’encontre de Denis Coulson (25 ans), Rory Grice (29 ans) et Loïck Jammes (24 ans).

L’affaire remonte au mois de mars 2017. Les trois rugbymen sont accusés d’avoir violé une étudiante de 21 ans qu’ils avaient ramenée à leur hôtel de Mérignac après un match contre l’Union Bordeaux-Bègles et une soirée bien arrosée.

Une « une instruction exclusivement à charge »

Les joueurs ont toujours affirmé que la jeune femme, qui avait bu, était consentante. L’avocate de Denis Coulson a même dénoncé une « une instruction exclusivement à charge ».

La date du procès​ n’a pas encore été fixée. En attendant les trois rugbymen poursuivent leur carrière. En Pro D2 pour l’Irlandais Denis Coulson et le Néo-Zélandais Rory Grice, respectivement à Carcassonne et Oyonnax, et en Top 14 à Brive pour Loïck Jammes.

Continuez la lecture

Bordeaux

JO 2024: Lacanau et Bordeaux Métropole candidates en tandem pour les épreuves de surf

Publié

le

VAGUE La station balnéaire de Lacanau et Bordeaux Métropole ont officialisé leur candidature commune pour accueillir les épreuves de surf des JO de Paris en 2024

 

ahiti et La Torche (Finistère) ont un nouvel adversaire dans la course aux JO 2024 et à l’obtention des épreuves de surf. La station balnéaire girondine de Lacanau et Bordeaux Métropole ont officiellement annoncé ce vendredi leur entrée en tandem dans la compétition.

« Lacanau a une longue histoire avec le surf et le Lacanau Pro [une des plus anciennes étapes du circuit international] fête ses 40 ans cette année », a plaidé Laurent Peyrondet​, le maire de la commune du Médoc située à une cinquantaine kilomètres de la capitale girondine. Cette dernière doit aussi accueillir des matchs de foot olympiques. L’édile défend donc la cohérence d’une « mutualisation » avec Bordeaux Métropole pour la dynamique mais aussi le parc hôtelier.

Peut-être Biarritz aussi

Biarritz et ses « voisines » (Hossegor, Capbreton, Seignosse) seraient en négociations pour concourir, elles aussi, sous la même bannière.

Mais elles doivent faire vite : les sites intéressés ont jusqu’à lundi pour présenter leur candidature à l’épreuve de surf, validé fin juin comme épreuve additionnelle des JO 2024 par le Comité olympique international (CIO).

Le Comité d’organisation des JO (Cojo) veut en effet profiter de l’été pour visiter les sites candidats en conditions réelles. Le « spot » retenu devrait être connu début 2020.

Continuez la lecture

Trending

Copyright © 2019 www.bordeaux24.fr