Connect with us

Monde

PREMATUREE Saybie est le plus petit bébé au monde à avoir survécu

Publié

le

PREMATUREE Saybie est le plus petit bébé au monde à avoir survécu

 

Un hôpital californien a annoncé ce mercredi la naissance du  plus petit bébé à être venu au monde en vie, une fille qui pesait seulement 245 grammes à la naissance. L’enfant, surnommée Saybie par le personnel de l’hôpital Sharp Mary Birch de San Diego, est rentrée chez elle mi-mai, après cinq mois passés aux soins intensifs.

« C’était un joyeux nourrisson de 5 livres [2,3 kg environ], en bonne santé », souligne l’hôpital. Le bébé était né en décembre dernier à seulement 23 semaines et trois jours de grossesse.

Les médecins avaient décidé de pratiquer une césarienne en urgence car des complications mettaient la vie de la mère en danger. Ils avaient annoncé à son père qu’il n’aurait vraisemblablement qu’une heure à passer en compagnie de sa fille avant qu’elle ne décède.

« Cela a été le jour le plus effrayant de ma vie »

« Mais cette heure est devenue deux heures, qui sont devenues une journée, qui s’est transformée en semaine », raconte la mère dans une vidéo diffusée par l’hôpital. « Cela a été le jour le plus effrayant de ma vie », assure la maman, qui a demandé à rester anonyme. « Je ne me sentais pas bien, et je pensais que c’était peut-être normal quand on est enceinte. Ils m’ont dit que je souffrais de pré-éclampsie », une forme d’hypertension artérielle qui est une cause majeure de mortalité maternelle.

« Ils ont dû la mettre au monde vraiment vite, et je leur répétais qu’elle ne survivrait pas, qu’elle n’avait que 23 semaines », poursuit-elle. En moyenne, une grossesse dure 40 semaines environ et un foetus est généralement considéré comme viable entre 24 et 26 semaines. Les très grands prématurés (moins de 28 semaines de grossesse) subissent fréquemment de graves complications, d’où leurs faibles chances de survie.

Une miraculée

« Saybie n’a quasiment connu aucun des problèmes généralement associés aux très grands prématurés, comme des hémorragies cérébrales ou des problème pulmonaires et cardiaques », relève l’hôpital. « Elle est miraculée, c’est certain », estime Kim Norby, l’une des infirmières qui a pris soin de Saybie tout au long de sa convalescence.

La petite fille était si petite (moins de 23 cm) qu’elle tenait dans la main des soignants. « On pouvait à peine la voir dans son berceau », se souvient une autre infirmière, Emma Wiest.

« Je me sens bénie »

Selon le registre des plus petits bébés au monde, tenu par l’université américaine de l’Iowa, Saybie a battu le record mondial précédemment détenu par un enfant né en 2015 en Allemagne, qui pesait 7 grammes de plus qu’elle. « Chaque vie est un miracle. Celles qui défient les probabilités encore plus », a déclaré Edward Bell, qui enseigne la pédiatrie à l’université de l’Iowa et qui supervise ce registre.

La maman de la petite fille va commémorer chaque année la date de sa sortie de l’hôpital. « Je me sens bénie. C’est le plus petit bébé au monde et c’est le mien ! », dit-elle.

Continuez la lecture
Ajoutez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monde

Mercato: «Il fenomeno, Il fenomeno!»… Franck Ribéry accueilli en véritable rock-star du côté de Florence

Publié

le

FOOTBALL L’ancien Munichois s’est engagé avec la Fiorentina pour une durée de deux ans

 
Ribéry est arrivée à l'aéroport de Florence.
Ribéry est arrivée à l’aéroport de Florence. — Capture d’écrans @beinsports

Le Français Franck Ribéry a été accueilli en rock-star à l’aéroport de Florence mercredi, acclamé par les supporters de la Fiorentina, où il doit s’engager pour deux saisons après avoir passé sa visite médicale.

« Bienvenue légende », a écrit sur Twitter le club toscan de Série A avec une photo sur le tarmac de l’ailier français âgé de 36 ans, polo et écharpe de la Fiorentina sur le dos. L’ancienne gloire du Bayern Munich est libre de tout contrat depuis son départ cet été de Bavière après 12 saisons et 23 titres.

beIN SPORTS

@beinsports_FR

✈ #Mercato 🇮🇹 #SerieA Les fans de la Fiorentina en transe à l’arrivée de Franck Ribéry 🙌🙌

Vidéo intégrée

752

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
226 personnes parlent à ce sujet

Après s’être dit « prêt pour un nouveau défi » lundi sur Instagram, Ribéry a mis en scène mercredi sur ce réseau social son voyage en avion privé puis son arrivée sur le sol italien. On le voit sous ses nouvelles couleurs violettes, signant des autographes et acclamé par des dizaines de tifosi, avant de le voir découvrir sa nouvelle ville, Florence, depuis un panorama accompagné de dirigeants florentins.

Ribéry se débrouille déjà en italien

A l’aéroport, il s’est même targué de quelques phrases en italien : « Je suis heureux, je suis là avec ma famille. J’ai parlé pendant une semaine avec la Fiorentina, j’ai parlé aussi avec Luca Toni (son ex-coéquipier au Bayern, passé par Florence). Il m’a dit que la Fiorentina était un grand club et que la ville était belle », s’est-il enthousiasmé dans une vidéo postée par son futur club sur Facebook. « J’aime aussi l’italien, je le parle un peu même s’il faut que je m’améliore ». Modeste, avec ça.

Daily Mercato@DailyMercato

Ribéry se balade déjà en italien 👌

Vidéo intégrée

3 073

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
1 028 personnes parlent à ce sujet

« Pour moi, il était crucial que je signe un contrat pour deux ans, avait-il confié à la chaîne allemande de Sky Sports. Un autre facteur important est de pouvoir avoir ma famille avec moi. Je suis très heureux de pouvoir jouer au football de haut niveau pendant encore deux ans ».

Continuez la lecture

Election

Italie: Renzi propose un gouvernement «institutionnel» pour éviter des élections précipitées

Publié

le

POLITIQUE Le vote d’une motion de censure pourrait avoir lieu fin août

 

’ancien chef du gouvernement de centre-gauche Matteo Renzi a proposé dimanche à toutes les forces politiques de s’unir derrière un gouvernement « institutionnel » pour « sauver » l’Italie d’une dérive « extrémiste » et préparer des élections sans précipitation.

Pour Matteo Renzi, qui fut à la tête de l’Italie de février 2014 à décembre 2016, « ce serait de la folie qu’aller voter tout de suite », dès l’automne, comme l’a exigé le chef de la Ligue (extrême droite), Matteo Salvini, en faisant éclater jeudi la coalition formée il y a 14 mois avec le Mouvement Cinq Etoiles (M5S).

« On vote au Parlement, pas sur la plage »

« Je suis convaincu qu’il y a une majorité pour un gouvernement institutionnel en mesure de sauver l’Italie. Qui refusera devra assumer la responsabilité de livrer à la droite extrémiste l’avenir de nos enfants », a dit Matteo Renzi dimanche sur Facebook et dans des interviews au journal Corriere della Sera et à la télévision Canale 5.

« On vote au Parlement, pas sur la plage. Le match contre Salvini se joue dans les instances institutionnelles, pas en courant derrière un populiste qui gère notre sécurité entre mojito et « cubistes » (animatrices de pistes de danse) », a-t-il dit dans une allusion à la « tournée des plages » lancée par Salvini pour conquérir l’électorat du Sud.

Matteo Renzi a lancé son appel à tous les élus « de la Ligue au M5S, de Forza Italia (parti de Silvio Berlusconi) à la gauche radicale, des autonomistes aux souverainistes, jusqu’aux groupes parlementaires du PD (Parti démocrate) que je sais très solides ».

Il faut « un gouvernement institutionnel qui permettra aux Italiens (via le parlement) de voter la réduction (déjà prévue) du nombre de parlementaires, qui évitera la hausse de la TVA (automatique début 2020, si des mesures budgétaires ne sont pas adoptées avant, ndlr) et qui puisse gérer la tenue d’élections sans manipulations ».

Matteo Renzi a fait sa proposition, à l’orée d’une semaine cruciale où se réuniront les groupes parlementaires pour décider la date du vote d’une motion de censure qui devrait faire tomber le gouvernement de Giuseppe Conte. Les spécialistes tablent sur un tel scrutin autour du 20 août.

Continuez la lecture

justice

VIDÉO. Russie: Une enquête ouverte après la diffusion d’images montrant une femme violemment frappée par un policier

Publié

le

VIOLENCES Le ministère de l’Intérieur a promis que « les coupables devront faire face à leurs responsabilités »

 

Une vidéo récemment partagée sur les réseaux sociaux a provoqué un vif émoi en Russie. On y voit une femme traînée au sol par quatre policiers puis violemment frappée à l’estomac par l’un d’eux lors d’une manifestation à Moscou.

Les images, vues par plus de 360.000 personnes, ont provoqué l’indignation dans les médias et sur les réseaux sociaux. Interrogée, la jeune femme âgée de 26 ans a expliqué avoir été interpellée pour avoir protesté contre l’arrestation d’un handicapé par les autorités.

Une contestation d’ampleur à Moscou

« Des policiers ont commencé à courir vers moi, je ne savais pas qui ils étaient », témoigne-t-elle. « C’était extrêmement désagréable. J’ai immédiatement eu des crampes partout, je ne pouvais plus respirer. Les côtes, le foie se sont contractés. » Elle a ensuite été emmenée au commissariat, où elle n’a pas pu voir d’avocat pendant plusieurs heures avant d’être finalement relâchée.

Le ministère russe de l’Intérieur a annoncé ce lundi avoir ouvert une enquête, promettant que « les coupables devront faire face à leurs responsabilités ». Un avocat de l’ONG Agora avait déjà proposé sur Twitter une récompense de 100.000 roubles (1.350 euros) pour identifier le policier en cause.

Ces dernières semaines, l’opposition a organisé plusieurs manifestations d’ampleur à Moscou pour exiger d’autoriser ses candidats à participer aux élections locales du 8 septembre. La manifestation de samedi dernier a réuni près de 60.000 personnes, le plus grand rassemblement depuis le retour de Vladimir Poutine au Kremlin en 2012. Elle a donné lieu à 256 interpellations.

Continuez la lecture

Trending

Copyright © 2019 www.bordeaux24.fr