Connect with us

commerce

Paris: Une cliente se plaint que l’eau avait un «drôle de goût», on lui avait servi du détergent

Publié

le

INTOXICATION Un détergent pour lave-vaisselle avait été dilué dans une carafe et servi par erreur à l’une des tables

 

La cliente a cru à un empoisonnement. Alors qu’une employée venait d’apporter une carafe d’eau à sa table, une femme est prise d’un malaise dès la première gorgée ingérée, vendredi, au restaurant Pizza Hut des Halles (Ier arrondissement deParis).

Prise d’une sensation de piqûre, puis de brûlure dans la gorge, la cliente prend peur. Au lieu d’eau, on lui avait servi du détergent, selon une information du Parisien.

La carafe était destinée à la plonge

La cliente s’était plainte que l’eau servie avait un « drôle de goût ». Selon les premiers éléments de l’enquête, une panne de lave-vaisselle serait à l’origine de l’incident. Pour nettoyer les couverts, une employée aurait dilué du détergent pour lave-vaisselle dans une carafe d’eau. Destinée à la plonge, elle aurait été confondue avec les autres carafes par une serveuse et aurait ainsi atterri sur une table.

Les pompiers et les policiers sont rapidement intervenus sur place. Aucune autre victime n’est à déplorer, selon un employé du restaurant.

Continuez la lecture
Ajoutez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bordeaux

Mercato Bordeaux: Baysse, Sankharé, Cafu… Que vont devenir les «lofteurs» des Girondins?

Publié

le

FOOTBALL Mis à l’écart du groupe professionnel, ces joueurs cherchent encore une porte de sortie à quelques jours de la fin du mercato

 

Cinq jours. C’est le temps qu’il reste aux « lofteurs » des Girondins de Bordeaux pour trouver un nouveau club avant la fin du mercato estival mardi à minuit. Mis à l’écart du groupe professionnel dès la reprise de la saison (Sankharé, Mendy, Carrique) ou après le premier stage en Autriche (Baysse, Vada ou Mancini), ils s’entraînent depuis complètement à part. Avec la réserve dans un premier temps puis maintenant, seuls, avec notamment Eric Bedouet dans une sorte de «loft» comme il est de coutume de dire.

Si certains ont trouvé une porte de sortie (Vada à Almeria, Mancini à l’Aris Salonique), d’autres sont toujours bien là. Pour l’un d’entre eux, ce n’est toutefois qu’une question d’heures. Alexandre Mendy devrait en effet rejoindre Brest en prêt selon Sud Ouest et L’Equipe malgré les intérêts de Caen, Le Havre ou encore Dijon ces dernières semaines.

Pas sûr que tous trouvent preneur

Ils sont donc encore quatre à se rendre tous les matins au château du Haillan :

– Younousse Sankharé : Le joueur est fortement désiré par Leganés mais les discussions avec le club espagnol sont à l’arrêt pour le moment car les Girondins réclament un prêt payant selon les informations de 20 Minutes. Besiktas (Turquie), Nîmes et un autre club espagnol sont aussi intéressés par le milieu de terrain sénégalais.

– Paul Baysse : Le défenseur de 31 ans ne croule pas sous les offres. Le Maccabi Tel-Aviv est venu aux renseignements et plus récemment le club chypriote de Paphos mais le joueur n’a pas donné suite. Prêté à Caen la saison dernière et originaire de la région, il cherche une solution mais ne veut pas partir n’importe où. Il pourrait rester au club.

– Jonathan Cafu : Arrivée en 2017 aux Girondins, le Brésilien est aujourd’hui indésirable au club et son prêt à l’Etoile Rouge l’année dernière ne s’est pas très bien passé non plus. Pour le moment, il n’a aucune piste concrète.

– Thomas Carrique : Le jeune défenseur (20 ans) est lui aussi à la recherche d’un nouveau club après son essai non concluant à l’AC Ajaccio au mois de juillet. Les Girondins discutent actuellement d’un possible prêt avec un club belge selon nos informations.

Clement Carpentier@clementcarpet

⚽️L’attaquant des @girondins, François @f_kamano, s’entraîne à part depuis le début de la semaine en raison de son possible transfert (aucun blessure). Une décision du club qui « ne veut prendre aucun risque avec le joueur » dans l’attente de son départ #Bordeaux #Girondins #FCGB

94

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
26 personnes parlent à ce sujet

Si certains restent, ce sera à Paulo Sousa de trancher !

Si dans un intérêt commun le club et les joueurs en question vont tout faire pour trouver une porte de sortie, reste l’hypothèse que certains ne trouvent pas preneur d’ici le 3 septembre. Que feront alors les Girondins de Bordeaux de ces joueurs ? Eh bien cela reste un peu flou : « En ce qui concerne ces joueurs, ils sont sous contrat donc ils resteront au club et ils continueront à travailler selon ce que décide Paulo Sousa », avance un dirigeant auprès de 20 Minutes.

UNFP

@UNFP

Les mises à l’écart des joueurs reprennent de plus belle dans le football professionnel français, comme à @girondins où six footballeurs sont laissés de côté comme le regrette fortement @UNFP
▶️https://bit.ly/2XSZTgw 

Voir l'image sur Twitter

41

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
89 personnes parlent à ce sujet

Pour faire plus simple, si l’entraîneur portugais en a besoin, ils réintégreront le groupe sinon ils resteront en marge de celui-ci. Une dernière possibilité qui fait bondir l’un des proches d’un « lofteur » : « Si c’est le cas, ça se passera très mal et on n’hésitera pas à attaquer le club ! » Pour rappel, l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) a déjà dénoncé lors de cette intersaison la mise à l’écart de ces joueurs. Mais pour l’instant, personne n’en est encore là…

Continuez la lecture

AGRICULTURE

Creuse: Une serveuse du Mcdonald’s menacée de mort pour une erreur de commande

Publié

le

FAITS DIVERS Un homme d’une vingtaine d’années a été arrêté et placé en garde à vue, mardi, à Guéret après avoir menacé une employée du Macdonald’s de la ville après une erreur de commande

 

C’est une banale erreur de commande qui a mis dans tous ses états un client du Macdonald’s de Guéret dans la Creuse, convoqué le 4 décembre prochain devant le tribunal correctionnel. L’homme de 20 ans a été arrêté et placé en garde à vue, mardi, pour avoir menacé de mort l’employée qui aurait servi sa commande à un autre client.

Les premiers faits remontent au mercredi 7 août. Tout serait parti d’une commande effectuée par l’homme, et servie par erreur à quelqu’un d’autre. En guise de geste commercial, la serveuse a alors proposé à ce client de lui offrir un Sundae (petite glace à la vanille). Mais ce dernier s’est énervé et a réclamé un McFlurry (une glace plus grande).

Des menaces répétées

À la fin du service de la jeune femme, le client mécontent l’a suivie sur le parking, puis jusqu’à son domicile avant de la menacer de mort. « Il lui a dit « je vais te tuer » », a indiqué le commissariat de Guéret, confirmant une information de La Montagne. Craignant pour sa sécurité, la serveuse est alors retournée se réfugier sur son lieu de travail.

Quatre jours plus tard, le dimanche 11 août, l’homme s’est de nouveau présenté au domicile de la serveuse et a réitéré ses menaces. Le compagnon de l’employée du fast-food s’est interposé. C’est après ce deuxième épisode que la victime a porté plainte.

Le client menaçant, qui était connu de la police et de la justice pour des infractions routières mais pas pour des faits de violence, a « reconnu et assumé les faits » au cours de son audition, selon la source policière.

Cette semaine, un gérant de bar a été tué, dans la nuit de mardi à mercredi en Seine-Saint-Denis après avoir refusé de servir un client ivre, quelques jours après la mort d’un serveur d’un fast-food abattu dans ce même département pour avoir tardé à préparer un sandwich.

Continuez la lecture

Bordeaux

Creuse: Une serveuse du Mcdonald’s menacée de mort pour une erreur de commande

Publié

le

FAITS DIVERS Un homme d’une vingtaine d’années a été arrêté et placé en garde à vue, mardi, à Guéret après avoir menacé une employée du Macdonald’s de la ville après une erreur de commande

 

C’est une banale erreur de commande qui a mis dans tous ses états un client du Macdonald’s de Guéret dans la Creuse, convoqué le 4 décembre prochain devant le tribunal correctionnel. L’homme de 20 ans a été arrêté et placé en garde à vue, mardi, pour avoir menacé de mort l’employée qui aurait servi sa commande à un autre client.

Les premiers faits remontent au mercredi 7 août. Tout serait parti d’une commande effectuée par l’homme, et servie par erreur à quelqu’un d’autre. En guise de geste commercial, la serveuse a alors proposé à ce client de lui offrir un Sundae (petite glace à la vanille). Mais ce dernier s’est énervé et a réclamé un McFlurry (une glace plus grande).

Des menaces répétées

À la fin du service de la jeune femme, le client mécontent l’a suivie sur le parking, puis jusqu’à son domicile avant de la menacer de mort. « Il lui a dit « je vais te tuer » », a indiqué le commissariat de Guéret, confirmant une information de La Montagne. Craignant pour sa sécurité, la serveuse est alors retournée se réfugier sur son lieu de travail.

Quatre jours plus tard, le dimanche 11 août, l’homme s’est de nouveau présenté au domicile de la serveuse et a réitéré ses menaces. Le compagnon de l’employée du fast-food s’est interposé. C’est après ce deuxième épisode que la victime a porté plainte.

Le client menaçant, qui était connu de la police et de la justice pour des infractions routières mais pas pour des faits de violence, a « reconnu et assumé les faits » au cours de son audition, selon la source policière.

Cette semaine, un gérant de bar a été tué, dans la nuit de mardi à mercredi en Seine-Saint-Denis après avoir refusé de servir un client ivre, quelques jours après la mort d’un serveur d’un fast-food abattu dans ce même département pour avoir tardé à préparer un sandwich.

Continuez la lecture

Trending

Copyright © 2019 www.bordeaux24.fr