Connect with us

Environnement

NATURE La métropole de Bordeaux vient d’obtenir la labellisation de sa boucle verte par la Fédération française de la randonnée pédestre. Un grand pas pour développer l’écotourisme dans l’agglomération

Publié

le

NATURE La métropole de Bordeaux vient d’obtenir la labellisation de sa boucle verte par la Fédération française de la randonnée pédestre. Un grand pas pour développer l’écotourisme dans l’agglomération

 

Il n’a pas de numéro comme le GR 20 en Corse ou le GR 58 dans les Alpes, mais c’est le premier circuit de randonnées métropolitain labellisé par la fédération française de la randonnée pédestre. Ce nouveau sentier de grande randonnée (GR) Bordeaux Métropole serpente à travers 17 des 28 communes de l’agglomération sur 160 kilomètres. Il propose de multiples circuits de balades pour tous les niveaux et représente un grand pas dans le développement de l’écotourisme pour la Métropole, qui travaille depuis 2016 à cette labellisation.

Des itinéraires de randonnée sur 160 km sont proposés sur 17 communes.
Des itinéraires de randonnée sur 160 km sont proposés sur 17 communes. – Bordeaux Métropole

Des chemins balisés et faciles d’accès

GR oblige, 4.000 balises ont été installées pour guider les promeneurs et les cyclistes qui vont sillonner les itinéraires. Impossible de se perdre donc. Dans les semaines à venir des totems, sorte de panneaux signalétiques, vont aussi être installés. « Il y a une interconnexion entre ces itinéraires et les bus, tram et batcub », souligne Laurent Hodebar, directeur de la mission tourisme et rayonnement métropolitain. Une précision qui a son importance pour ceux qui veulent laisser leur voiture au garage pour une balade écolo de bout en bout.

Des pépites du territoire sont à découvrir lors des randonnées.
Des pépites du territoire sont à découvrir lors des randonnées. – Bordeaux Métropole

Découvrir la Métropole autrement

Des « super balades » sont proposées avec des itinéraires très variés, de 45 minutes à plusieurs jours de marche. « La consommation du GR en une fois sera bien sûr marginale, précise Laurent Hodebar. On s’attend plutôt à une appétence pour les petites sections ». Sur la rive droite, la plus accidentée (tout est relatif ce n’est pas le GR 20), des points de vue surplombant Bordeaux attendent les randonneurs. De belles vignes et des propriétés viticoles rythmeront le chemin sur Pessac-Mérignac mais aussi sur celui de Blanquefort Parempuyre. De beaux points d’eau sont à découvrir sur l’itinéraire Talence-Gradignan.

Des points de vue sur la ville sont à découvrir lors des balades du côté de la rive droite.
Des points de vue sur la ville sont à découvrir lors des balades du côté de la rive droite. – Bordeaux Métropole

De l’hébergement bientôt développé

Onze refuges périurbains sont positionnés dans les parcs de la Métropole que traverse le GR. Ces sortes de cabanes dessinées par des artistes et accessibles gratuitement sur réservation sont cependant prises d’assaut. « Et en plus, elles proposent des toilettes sèches mais pas de douche, pointe Laurent Hodebar. On veut développer des chambres d’hôtes et aussi organiser la possibilité pour les randonneurs de planter leurs tentes chez des particuliers ». Dans les prochaines années, l’offre d’hébergement devrait donc sérieusement s’étayer.

Un GR qui va s’agrandir

La Métropole veut développer ce tourisme vert sur son territoire et au-delà. Une partie de la presqu’île d’Ambès et la commune de Latresne pourraient à ce titre accueillir prochainement une extension de ce GR qui doit amener les randonneurs à s’intéresser à la destination Bordeaux, pas seulement pour ses vins et ses façades XVIIIe siècle.

 

Continuez la lecture
Ajoutez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bordeaux

Météo Bordeaux: Prévisions du jeudi 17 septembre 2019

Publié

le

MÉTÉO Petits et grands pourront apprécier leur journée sous un ciel un peu nuageux. Les températures seront de 18°C le matin et de 27°C l’après-midi…

 
Pendant la journée, Bordeaux sera sous un petit vent de nord-est. Un bel ensoleillement est prévu le matin. Le thermomètre affichera 18°C en moyenne. L’après-midi, après un court passage nuageux, le vent va peu à peu éloigner les nuages. C’est une hausse de plusieurs degrés que vont enregistrer les températures. Ces dernières afficheront entre 25 et 27°C. Les valeurs seront de 25°C au cours de la soirée. Le ciel sera limpide dans la nuit de jeudi à vendredi.

Demain, le soleil va progressivement supplanter les nuages à Bordeaux. Un vent de sud-est rafraîchira sensiblement l’atmosphère. Il va faire 22°C en moyenne le matin. L’air ambiant va se réchauffer demain après-midi avec une augmentation de plusieurs degrés. Les valeurs seront comprises entre 29 et 31°C. On annonce des éclaircies pour cette soirée. Les températures seront de 28°C.

Les jours se suivent et se ressemblent. Il fera 26°C en moyenne pour des journées avec un temps ensoleillé.

Continuez la lecture

Bordeaux

Météo Bordeaux: Prévisions du mercredi 12 septembre 2019

Publié

le

MÉTÉO On prévoit des éclaircies pour cette journée. Les températures seront de 18°C le matin et de 23°C l’après-midi…

 
Le ciel va s’éclaircir à Bordeaux au cours de la journée. Le matin, on prévoit des valeurs autour de 18°C. Un léger vent de nord soufflera. Les températures vont enregistrer une augmentation de plusieurs degrés dans l’après-midi. Elles s’échelonneront entre 20 et 23°C. Un vent de nord-ouest rafraîchira quelque peu l’atmosphère. Le soir, le vent va progressivement éloigner la grisaille. Les valeurs seront de 18°C. Un ciel limpide est prévu dans la nuit reliant mercredi et jeudi.

Demain, le soleil va peu à peu prendre la place des nuages à Bordeaux. Une petite brise de nord sera ressentie par les habitants. Il va faire 18°C en moyenne le matin. Un temps plus chaud est attendu demain après-midi étant donné que les températures vont connaître une hausse. Elles afficheront entre 25 et 27°C. Des éclaircies sont attendues : on passera une soirée agréable. Il fera en moyenne 25°C.

Le temps restera stable les prochains jours. Il va faire un temps relativement ensoleillé avec des températures aux alentours de 31°C.

Continuez la lecture

AGRICULTURE

Protection contre les pesticides : « On va devoir arracher des rangs de vignes », craint un viticulteur

Publié

le

ENVIRONNEMENT Le gouvernement a ouvert ce lundi une consultation de trois semaines sur les distances minimales à observer entre les habitations et les zones d’épandage de pesticides. Les viticulteurs craignent de devoir réduire la surface des vignobles

 

Ce lundi, le gouvernement a ouvert une consultation sur les pesticides. Elle va durer trois semaines. L’une des mesures phares proposée est l’instauration d’une distance de 5 à 10 mètres entre les cultures traitées avec des produits phytosanitaires et les habitations. Une disposition recommandée par  l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui fait beaucoup jaser.

Si les écologistes et les opposants aux pesticides parlent d’une mesure « insuffisante », qu’en pensent les agriculteurs ? Patrick Vasseur, viticulteur à Morizès en Gironde et vice-président de la chambre d’agriculture, ne se dit pas surpris mais reste extrêmement dubitatif sur le sujet.

Patrick Vasseur, viticulteur en Gironde et vice-président de la chambre d'agriculture.

Que pensez-vous de cette proposition ?

Franchement, je le sentais venir. On s’en doutait avec la pression mise par certains sur ce sujet. Les médias jouent d’ailleurs un rôle important là-dessus avec une surmédiatisation. Les politiques sont donc dans l’obligation de réagir, de proposer des mesures alors qu’il existe déjà une réglementation.

C’est-à-dire ?

Depuis 2014, on doit tout mettre en place pour limiter leurs utilisations. On a des dispositifs anti-dérive et on développe toujours plus de matériel. Mais en face, vous avez une telle pression des associations. Elles disent souvent un peu n’importe quoi. Tous les produits ne sont pas cancérigènes. La bonne question à se poser est surtout de savoir qu’est-ce que l’on veut faire de notre agriculture aujourd’hui ? Et le bio n’est pas forcément la solution !

20 Minutes Planète@20minutesplanet

Pesticides : une distance de 5 à 10 mètres est proposée par le gouvernement pour protéger les riverains http://dlvr.it/RCf5yl  via @20minutesplanet

Voir l'image sur Twitter
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

C’est possible pour mettre en place ces zones de 5 à 10 mètres ?

Pour nous les viticulteurs, ça veut tout simplement dire arracher des rangs de vignes. C’est-à-dire, perdre du terrain agricole. Je vous souhaite bon courage quand il va falloir arracher des pieds des plus grandes appellations. Je rappelle au passage que la viticulture est un des rares secteurs qui se développe dans l’économie française. Enfin, il faudrait aussi faire une étude sur le nombre d’habitations qui se sont construites récemment près de terres agricoles.

Cette proposition pourrait être applicable dès le 1er janvier 2020 ?

Oui, ils nous demandent de faire ça très rapidement. C’est juste mission impossible !

Les écologistes mais aussi les maires demandent des mesures plus fortes ?

Il faut juste rappeler à ces gens que l’on a déjà fait des pas de géant nous les agriculteurs. Aujourd’hui, en gros, plus on en fait, plus on vous en demande. Et puis, j’ai envie de dire aux maires qu’ils aillent au bout de leur démarche et qu’ils interdisent alors tous les produits biocides (des substances ou des préparations destinées à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles) notamment en ville, type bombe antimoustiques. Il y a exactement la même chose que dans les pesticides !

Continuez la lecture

Trending

Copyright © 2019 www.bordeaux24.fr