Connect with us

Bordeaux

Les policiers de Bordeaux saisissent 450 kilos de résine de cannabis en utilisant le scanner mobile

Publié

le

Jeudi 21 juin 2018, les douaniers de Bayonne, ont arrêté un camion enregistré en Espagne sur l’autoroute A63. Lors des vérifications d’usage, le chauffeur déclare venir d’Espagne et se rendre en Angleterre pour y livrer diverses marchandises .

Avec un scanner mobile très sophistiqué, 450 kilos de résine de cannabis découverts et saisis, cachés à l’intérieur de 20 barils contenant 22.5 kilos de cannabis dans chaque baril, destiné au Royaume-Uni. Les barils avaient des compartiments secrets où les drogues ont été cachés au-dessous des olives.

Une grande quantité de cannabis avait déjà été interceptée dans un chargement d’oranges il y a moins d’un mois : le 24 mai 2018 les douaniers saisissaient 954 kg de résine de cannabis dans un camion transportant 4 tonnes d’oranges et de la nourriture pour bovins.

Un homme de nationalité espagnole, 47 ans, placé en retenue douanière

Le camion et le chauffeur sont escortés vers des locaux sécurisés où la fouille complète du chargement a lieu de trois à six heures du soir.

À ce jour, la Douane a équipé quatre camions de scanner mobiles dans le champ pour exécuter des radioscopies de camions et récipients ou d’autres véhicules, avec le but d’améliorer son efficacité dans le combat de la fraude/médicaments.
Les scanners mobiles sont des camions conçus et équipés pour l’utilisation mobile partout dans l’agglomération dans le soutien de brigades de la douane. (Investissement de camion de plus de €1 million pour la lutte contre la fraude/médicaments.)
L’Album de photo présenté sur www.ocdpc.com illustre ces nouveaux moyens déployés en France.
Tous les véhicules voyageant sur les autoroutes ou les autoroutes sont soumis au contrôle au moyen de ces appareils de détection modernes.
La sécurité parfaite des agents et des tiers impliqués dans la procédure d’inspection de Rayons X est garantie par les appareils techniques pour la prévention d’accidents, en incluant un système de fermeture d’urgence.
Un périmètre de sécurité est établi autour de l’avion pour protéger des douaniers et le public. Tout est rigoureusement fait respecter pour empêcher quelqu’un d’entrer dans cette zone de sécurité, sans avoir été auparavant invité par le douanier responsable de la régulation du trafic.
Quand l’appareil est dans le mode d’exploitation, la radiation à l’extérieur du périmètre de sécurité est observée comme le zéro.

L’Autorité de Sécurité Nucléaire (ASN) camions de garantit l’inspection régulière des quatre de portables de scanner.
Camion de Le et les ouvriers de Rayons X sont formés dans la protection de radiation et garantissent la sécurité de toutes les opérations de contrôle.
Source de La Douane le Scanner Mobile ne contient pas une radioactive et il y un l’émission de Rayons X seulement quand un véhicule est lu rapidement.

La dose de Rayons X, émise pendant un examen de véhicule, est très basse : environ 0.003 mSv / le scanner sur le véhicule radiographed et cette dose de Rayons X sont presque le zéro, à la limite du périmètre de sécurité établie par les agents. douane.
Les douaniers travaillant sur les équipes de scanner mobiles sont munis avec dosimeters, les appareils de mesure de sécurité pour calculer des doses de rayons X
Dose efficace exprimée dans milliSievert – mSv pour la comparaison pour l’exposition d’irradiation naturelle moyenne par an par personne : 2.4 mSv et pour le Contrôle de Véhicule avec la Douane Scanner Mobile (HCV-portable) : 0.003 mSv approx. Voir la Source d’information de l’Institut de Sécurité et de Recherche national : http://www.inrs.fr
Les opérations de contrôle mobiles par les brigades de la douane avec l’aide de camions de scanner mobiles partout dans l’agglomération sont organisées dans les régions sûres pour économiser le temps et ainsi l’argent pour les professionnels routiers et les compagnies de transport (environ cinq minutes par camion ou récipient !) avec la productivité améliorée de contrôles par sondage mais conciliant avec le Code des douanes.
Les conducteurs des véhicules à être lus rapidement doivent garantir qu’aucune personne et / ou aucun animal ne sont dans la charge pour être radiographed. La radiation produite n’a aucun effet nocif sur les marchandises transportées ou sur le véhicule..

Cette radiation ne représente pas de risque sur les produits transportés dans les camions de bateau-citerne (les produits pétroliers, les vins, etc.)
Cependant, le film ou les films de film doivent être annoncés, avant les Rayons X, au personnel de la douane qui indiquera la procédure pour suivre pour le contrôle.
Un véhicule qui excède 2.80 m de large et 4.60 m dans la hauteur doit être annoncé au douanier responsable de la régulation du trafic.
Le processus de rayons X (rapide) peut commencer seulement dès que le douanier s’est assuré que personne n’est dans le périmètre de sécurité.
Les instructions du douanier doivent être attendues par le conducteur quand la radiographie est complète avant de rejoindre son véhicule.
L’interprétation des images sur les écrans est rapide et en cas du doute une inspection visuelle des marchandises est réalisée par les agents de la douane quelquefois aidés par un dresseur de chien et le flair de son animal formé pour aider l’opération de contrôle à découvrir un transport possible de médicaments…
Souvenez-vous que les douaniers ont le droit pour exercer des droits d’accès vis-à-vis les personnes, les marchandises transportées, les moyens de transport utilisé…

Plus de renseignements sur les nouveaux moyens de Douane française de combattre la fraude ?
Internet: http://www.douane.gouv.fr
Service douanier d’Infos : ids@douane.finance.gouv.fr

En 2017, la douane française a saisi 46,1 tonnes de cannabis sur le territoire national (+ 31,3 %), dont 11,85 tonnes d’herbe et 34,27 tonnes de résine.

Continuez la lecture
Ajoutez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bordeaux

VIDEO. Bordeaux: Les joueurs de l’UBB vont directement à la bodega du stade pour fêter leur nouvelle victoire

Publié

le

RUGBY Ils sont coleaders du Top 14 avec Lyon après quatre journées

 

Ils l’avaient bien mérité ! Les joueurs de l’Union Bordeaux-Bègles ont fêté comme il se doit leur excellent début de saison avec quatre victoires en quatre matchs. Alors après la dernière contre le Stade Français (52-3), ils sont allés directement à la bodega du stade Chaban-Delmas sans passer par les vestiaires et la douche !

Au milieu des supporters, les joueurs de Christophe Urios ont pris une bonne bière tout ça en chantant et en dansant. Un moment de joie partagé par le club lors d’une story Instagram mais aussi par des nombreux joueurs présents sur place.

Clement Carpentier@clementcarpet

🏉Christophe Urios qui envoie ou en tout cas laisse ses joueurs filer à la bodega pour boire une bonne bière 🍻 (ou deux ou trois ou…) pour fêter les 4 victoires en 4 matchs. Lui il a tout compris au management des hommes 👌🏻😂😁 via @UBBrugby #Bordeaux #UBB

Voir l'image sur Twitter

120

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
24 personnes parlent à ce sujet

« Pourvu que ça dure »

Il faut dire que c’est la première fois depuis le retour du club en Top 14 en 2011 que l’UBB réussit un tel début de saison. Face aux Parisiens, les Bordelais ont encore régalé avec sept essais. Avec cette deuxième victoire bonifiée, ils sont coleaders du championnat avec Lyon avec 18 points au compteur : « C’est une belle soirée, cela s’est bien passé, c’est un pur bonheur. Tout le monde prend beaucoup de plaisir. Pourvu que ça dure. Chapeau aux joueurs, c’est la classe », savourait Christophe Urios.

Après ces quelques bières à la bodega, les joueurs de l’Union vont également pouvoir profiter de quelques jours de vacances puisque c’est l’heure de la trêve internationale avec le début de la Coupe du Monde. Ils retrouveront le Top 14 le 29 septembre prochain à Montpellier avant un autre déplacement à Lyon avant la réception de Clermont. Un programme chargé mais le manager bordelais le promet, son équipe en a encore sous le pied :

« Je mets mention très bien sûr ce premier bloc, mais on aurait pu faire un peu mieux. On est à 80 %, on a une grande marge de progression. »

Continuez la lecture

Bordeaux

Gironde : Tombé au fond d’un puits il y a 2 jours, il est secouru par les pompiers

Publié

le

FAITS DIVERS Ce jeudi, les pompiers spécialisés du GRIMP ont secouru un homme de 36 ans tombé dans un puits il y a deux jours, à Pujol-sur-Ciron, en Gironde

 

Ce jeudi, les pompiers de Gironde sont intervenus à Pujols-sur-Ciron, près de Langon, après le signalement de cris par un riverain. Un homme de 36 ans s’égosillait au fond d’un puits, dans lequel il avait chuté deux jours auparavant, rapporte France Bleu Gironde.

Mardi, le trentenaire a fait une chute d’une dizaine de mètres sur ce domaine viticole de Pujols-sur-Ciron et, sans téléphone, il n’avait réussi à prévenir personne depuis. Ce sont les pompiers spécialisés du Groupement de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux (GRIMP) qui ont réalisé l’opération de sauvetage. L’homme était très fatigué, mais ses jours ne sont pas en dange

Continuez la lecture

AGRICULTURE

Pas-de-Calais : Les « foulées naturistes de Berck » n’auront pas lieu

Publié

le

NATURISME L’organisation n’avait pas anticipé l’engouement autour de cet événement

 

Jeudi soir, les organisateurs des premières « Foulées naturistes de Berck » ont annoncé l’annulation de cet événement qui devait se dérouler dimanche 22 septembre. L’Association gymnique amicale du Boulonnais à la Somme (Agabs), qui a porté le projet, avance des « raisons administratives ».

La publication annonçant les « Foulées naturistes de Berck » avait été faite sur la page Facebook de l’association Agabs​, fin août. A la base, le nombre de participants avait été fixé à 60 et les volontaires devaient s’inscrire avant le 10 septembre pour participer à ce « footing en commun » de 6 km sur la plage naturiste de Berck.

Un succès inattendu qui cause la perte des « Foulées »

Mais, contre toute attente de la part des organisateurs, l’événement a suscité un engouement spectaculaire. « Nous avons été débordés. Deux jours après l’annonce sur le site de l’Agabs, l’affiche de l’événement avait déjà été vue par plus de 500.000 personnes sur les réseaux sociaux », avait déclaré à 20 Minutes Philippe Lehembre, président des Hauts-de-France naturistes.

Ce qui devait être une course en petit comité a pris une tout autre ampleur nécessitant des démarches particulières : « Le délai imparti pour monter le dossier était court, mais nous pensions y arriver. C’était sans compter sur la lourdeur des autorisations nécessaires à obtenir pour organiser un tel événement », a déploré l’association.

Faute d’avoir obtenu le feu vert de l’administration, l’Agabs a décidé de « reprogrammer la course à la prochaine belle saison ».

Continuez la lecture

Trending

Copyright © 2019 www.bordeaux24.fr