Connect with us

securite

DEFILE Le cortège de ce mercredi ne pourra pas emprunter le cours de l’Intendance, la place de la Comédie et la rue Esprit des Lois pour des raisons de sécurité avance la préfecture

Publié

le

DEFILE Le cortège de ce mercredi ne pourra pas emprunter le cours de l’Intendance, la place de la Comédie et la rue Esprit des Lois pour des raisons de sécurité avance la préfecture

 

La préfecture de la Gironde vient d’annoncer ce mardi une série de mesures exceptionnelles concernant les manifestations de mercredi à Bordeaux. « Les traditionnelles manifestations du 1er-Mai se dérouleront cette année dans un contexte différent compte tenu des appels à rassemblements liés au mouvement des « gilets jaunes » sur les réseaux sociaux », indique la préfecture.

En raison de « risques de trouble à l’ordre public liés à la forte probabilité de présence au sein des cortèges des manifestations déclarées d’individus violents et armés », la préfète de la Gironde Fabienne Buccio, a pris plusieurs mesures dont une interdiction de manifestation sur certaines voies et espaces publics de Bordeaux, « comme cela se pratique chaque samedi depuis plusieurs semaines ».

Triangle d’Or sécurisé

Cette interdiction portera « sur le cours de l’Intendance, la place de la Comédie et la rue Esprit des Lois traditionnellement empruntés par les cortèges du 1er-Mai ». La préfecture assure qu’ « une alternative à ces voies a été proposée aux organisateurs des manifestations, qui l’ont refusée. »

Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Préfète de la Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde

@PrefAquitaine33

⚠️ Sécurisation du centre-cille de #Bordeaux lors des manifestations du #1erMai : Fabienne BUCCIO, préfète de la #Gironde, a pris trois mesures en raison des risques de trouble à l’ordre public.
👉 Pour en savoir plus : https://bit.ly/2GThRWf 

4

Voir les autres Tweets de Préfète de la Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

La CGT a dénoncé cette décision. Dans les colonnes de Sud Ouest elle affirme que « c’est la première fois à Bordeaux qu’un tel accès est interdit à une manifestation syndicale. Ainsi, devient-il interdit aux organisations de travailleurs de défiler dans les beaux quartiers du « triangle d’or ». Tout un symbole en ce jour du 1er-Mai ».

La manifestation débutera à 10h, place de la République.

Continuez la lecture
Ajoutez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sante

Nice: La ville lance des formations pour se «démoustiquer» juste avant l’été

Publié

le

SANTE La commune organise des ateliers de formation pour faire face au moustique tigre, en retard cette année, mais vecteur de maladies

 

En l’espace de dix ans, le moustique tigre est devenu « l’ennemi public numéro 1 ». Et il ruse pour gâcher les étés des Azuréens. A tel point que la ville de Nice anime des ateliers de formation pour les responsables de la commune.

La ville prend les devants. Car cette année, le moustique n’a pas encore pointé le bout de son dard. « Le moustique est en retard. Nous n’avons pas les nuisances habituelles. Il fait froid et les larves ne se développent pas encore, explique Bernard Cadiou, responsable de l’Entente interdépartementale de démoustication du littoral (EID) Méditerranée. C’est une bonne nouvelle. Mais, comme d’habitude, il est imprévisible. »

Couvrir les cuves d’eau et curer les écoulements

Le moment parfait pour adopter les bonnes habitudes. Car, plus que les piqûres, le moustique tigre peut être vecteur de maladies comme le chikungunya, la dengue et le virus Zika.

Ainsi, douze référents des services éducation, jeunesse, développement durable et espaces verts se forment au Mouskit, un kit pédagogique pour apprendre les gestes de prévention : vider tous les récipients, couvrir les cuves d’eau, curer les écoulements et entretenir son jardin.

« Un environnement sécurisé »

« Ces responsables sont des personnes relais. Elles formeront ensuite des enfants et des ados entre 9 et 15 ans pour leur donner les bonnes habitudes et le bon comportement à adopter face au moustique. Tout en évitant le caractère anxiogène et en insistant sur les moyens pour se protéger, anticipe Chantal Patuano, directrice du comité départemental d’éducation pour la santé. C’est la saison où il faut agir. »

Ces actions parlent à Cédric Guillot. Ce responsable d’un service jeunesse a repéré de l’eau stagnante sur son lieu de travail. « On va pouvoir créer un environnement sécurisé et avoir accès à des outils pour partager cette lutte contre le moustique », espère-t-il. En 2018, la ville de Nice avait procédé à 727 démoustications sur son territoire.

Continuez la lecture

Bordeaux

Gironde: Vingt-six tonnes de croquettes déversées sur la route après un accident

Publié

le

OUPS Mardi, le pneu d’un camion a éclaté sur l’A65, son chargement s’est renversé sur la chaussé à hauteur de Bernos-Beaulac, en Gironde 

 

Ce mardi, vers 15h05 un camion transportant des aliments pour animaux de compagnie s’est couché sur l’autoroute A65 dans le sens Pau-Bordeaux, après l’éclatement d’un de ses pneus, raconte Sud-Ouest. Résultat : 26 tonnes de croquettes se sont répandues sur la route.

Le camion était couché en travers de la chaussée à hauteur de Bernos-Beaulac, en Gironde et l’axe a été coupé à la circulation jusqu’à 19 heures, le temps de dégager le poids lourd et toute sa cargaison. Aucun blessé n’est à déplorer après cet accident de la route.

Continuez la lecture

Police

Bordeaux: Dégâts, normes et tram C interrompu… Le point sur l’incendie du parking des Salinières

Publié

le

SINISTRE Le tramway de la ligne C est interrompu entre Quinconces et la gare Saint-Jean jusqu’à ce que les experts donnent un avis favorable sur la solidité de la dalle du parking sur laquelle circule les rames bordelaises

 

Un violent incendie s’est déclaré samedi vers 20h30 au niveau -3 du parking souterrain des Salinières à Bordeaux et n’a réussi à être contenu avec difficulté que vers 15 heures dimanche. Si les dégâts matériels sont énormes, il n’y aurait pas de victimes civiles, seuls trois pompiers ont été intoxiqués par les fumées samedi et brièvement hospitalisés. « D’après les investigations, on pense à 99 % qu’il n’y a pas de victime dans le parking », annonce ce lundi Christophe Duprat, vice-président de la Métropole chargé des transports et du stationnement.

Quels dégâts ?

Les cinq niveaux de ce parking souterrain du quartier Saint-Michel ont été endommagés, Les sous-sols -2 et -3 ont été les plus touchés par l’incendie, le niveau -1 est recouvert de suie et les sous-sols -4 et -5 se retrouvent noyés, présentant plus d’un mètre d’eau. « Deux tiers des 370 véhicules ont été brûlés et un tiers se trouve dans l’eau car les pompiers en ont versé beaucoup pour éteindre cet incendie très compliqué, explique Christophe Duprat. Ils ont mis 18 heures pour en venir à bout et ont réalisé un travail extraordinaire. »

La température est montée jusqu'à 700 degrés endommageant les dalles du parking.
La température est montée jusqu’à 700 degrés endommageant les dalles du parking. – E.Provenzano / 20 Minutes

Urbis park, gestionnaire du parking, a mis en place une cellule de prise en charge des propriétaires des véhicules qui étaient stationnés dans le parking, avec un numéro d’appel : 05 57 60 22 08. Le parking était principalement résidentiel et les propriétaires des véhicules, qui sortiront probablement du parc pour aller à la casse, vont devoir trouver des solutions temporaires en lien avec leurs assurances, comme des offres de location. Pour ceux qui ont eu la chance de ne pas perdre leurs véhicules, des solutions de stationnement alternatives ont aussi été proposées par Urbis Park. Sollicité par 20 Minutes, Urbis Park n’a pas souhaité donner davantage d’éléments.

Le parking répondait-il aux normes de sécurité ?

Le parking était bien aux normes. « La commission de sécurité avait donné un avis favorable vendredi », assure Emilie Kuziew, maire adjointe du quartier, qui a présidé cette commission. Avec des températures qui ont grimpé jusqu’à 700 degrés, les dégâts étaient inévitables. « Le béton a souffert et des pneus et airbags ont explosé », raconte Christophe Duprat. On sait après l’inspection qu’il n’y a pas de véhicule électrique en cause dans cet incendie.

Quand le tram pourra-t-il être remis en service ?

Aucune date n’est avancée à ce stade. « Je rappelle qu’on parle d’un tram toutes les trois minutes dans chaque sens, et qu’un tram c’est 40 tonnes Il vaut mieux s’assurer de la solidité du parking plutôt que de se trouver face à une seconde catastrophe, une seule suffit », estime Christophe Duprat.

Ce sont des experts agréés, dont certains vont être désignés par tribunal, qui pourront donner le feu vert concernant la solidité. Pour l’instant la police judiciaire a inspecté les niveaux du parc, dans le cadre de l’enquête en cours. « La superstructure n’est pas touchée a priori mais il faut prendre le soin de sonder chaque paroi de béton », souligne Emilie Kuziew.

Le tram C est interrompu entre Quinconces et Gare Saint-Jean pour au moins quelques jours.
Le tram C est interrompu entre Quinconces et Gare Saint-Jean pour au moins quelques jours. – E.Provenzano / 20 Minutes

Tous les bus disponibles ont été mis à disposition pour assurer la navette sur la portion interrompue du tram mais des perturbations et difficultés de circulation sont à prévoir. « Lorsqu’un Ouigo arrive gare Saint-Jean c’est 1.200 personnes et c’est souvent une clientèle qui prend les transports en commun », avertit Christophe Duprat. Du personnel a été déployé sur place pour guider les voyageurs.

Continuez la lecture

Trending

Copyright © 2019 www.bordeaux24.fr